Facebook – « Le bikini avec l’argent du contribuable…» enflamme la Toile et avive la polémique entre Me Hajji et la députée Maelainine

Une controverse qui fait le buzz. Quelques jours après le poste sur Facebook de l’avocat Lahbib Hajji sur ce qu’est devenu l’affaire du “Bikini” de la député islamiste Amina Maelainine, la concernée a réagi sur le même réseau social en en titrant sa réponse : « La politique au féminin dans mon pays » sans, toutefois, répondre directement aux propos de l’avocat.

السياسة بالمؤنث في بلديتجربتي السياسية ليست طويلة كفاية لتكون شاهدة على مرحلة حاولت فيها امرأة مغربية أن تخوض غمار…

Publiée par Maelainine Amina sur Mardi 1 janvier 2019

Amina Maelainine est l’une des grandes gueules de la politique au sein du Parti Justice et Developpement (PJD).

« Il n’est pas du tout facile d’être une femme et de faire de la politique comme il se doit dans mon pays », a écrit Maelainine, ajoutant que « l’indépendance et une certaine force dans le discours, la position et l’engagement militant signifient pour certains la rébellion contre l’ordre clos, et signifient la vanité et l’insolence ce qui implique la correction et le châtiment. Et l’approche, la meilleure et la plus efficace, consiste à porter atteinte à l’intimité et à la vie privée, et à recourir au chantage par la famille, la société, les rumeurs et les commérages ».

Et de souligner : « La justification préconçue est le droit d’utiliser tous les moyens parce que nous faisons face à une  » personnalité publique « , mais l’évaluation ne porte pas sur la performance, l’efficacité, le mérite, la présence ou les positions. Cette arène laisse aux intéressés la vérité sur la performance des institutions, des élus et des politiciens (…).

+ Se parer avec l’argent des contribuables dans les missions à l’etranger et s’islamisant au Maroc +

آمنة ماء العينين.. أو عندما يتجسّم النفاق السياسي « امرأة ». انتظرت، كما انتظر الكثيرون مثلي، ردة فعل…

Publiée par Lahbib Haji sur Mercredi 2 janvier 2019

Réagissant aux propos de la parlementaire du PJD, Me Hajji a écrit : « J’ai attendu, comme beaucoup d’autres, la réaction de la politicienne dissimulée sous le manteau de la religion, Amina Maelainine, concernant l’accusation de commercer avec la religion « en se parant avec l’argent des contribuables dans les missions en dehors du pays, et « en s’islamisant ici au Maroc ».

Toutefois, a-t-il ajouté, « la réponse ne réfutait pas et ne démentait pas les accusations portées contre la parlementaire, qui parle trop souvent d’indépendance d’opinion, mais au contraire elle a renforcé les accusations portées contre elle pour ce qui est de la question financière et morale en gardant le silence sur le fond du sujet ».

L’avocat l’a invité à intenter un procès à son encontre et à démentir l’accusation de « tus publié vos photos avec ceux que vous considérez comme » la deuxième famille « sans les autres photos ? (Comprendra celui qui comprend), ces photos lèvent-elles davantage le voile sur le commerce avec la religion ou confirment-elles mes accusations antérieures et réitérées ? ».

Article19.ma





La source directe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *