Cheikh Alaa Al-Musawi, dirigeant du Waqf chiite en Irak : Les chrétiens célèbrent Noël par des actes de dépravation – Les musulmans ne doivent pas les imiter

Cheikh Alaa Al-Musawi, dirigeant du Waqf chiite en Irak, a déclaré lors d’un sermon mis en ligne le 25 décembre 2018 que les traditions et fêtes monothéistes non musulmanes, comme Noël et le Nouvel An, ont été entièrement déformées et que Jésus n’est pas né le 1er janvier, comme le soutiennent les chrétiens. Il a également critiqué les chrétiens pour leur participation à des actes de dépravation, tels que la consommation d’alcool, les chants et la mixité durant les célébrations de Noël. Il a enfin critiqué les musulmans qui ont été influencés par ces célébrations « éhontées et corrompues », et qui imitent l’Occident en achetant des sapins et des jouets. Extraits :

Alaa Al-Musawi : Vous savez que toutes les religions monothéistes et les révélations du passé ont été totalement et complètement déformées. Les livres divins et les enseignements des prophètes ont été déformés. Même les cérémonies commémorant les prophètes ont été déformées. Prenez la naissance de Jésus, par exemple. Le monde chrétien tout entier va célébrer la naissance de Jésus au cours des prochains jours, qui marquent aussi le début de l’année grégorienne. La vérité est que Jésus n’est pas né le 1er janvier. Il est né à une date différente. […]

Regardez les célébrations [des chrétiens] ! Il n’y a pas un seul acte de dépravation qu’ils ne commettent pas : boire de l’alcool, adopter un comportement indiscipliné, chanter, faire la fête de façon tapageuse, dans la mixité des sexes interdite, et pratiquer d’autres abominations, dans le monde entier. La nature de ces festivités ne sied pas à l’événement qu’ils prétendent célébrer. Ils disent célébrer la naissance de Jésus. Ils attendent même du monde entier qu’il les salue à cette occasion, car Jésus est un prophète révéré par tous, en particulier par les musulmans. […]

Certains diront : « Pourquoi nous préoccuper de cela ? C’est leur affaire. Ils ont une autre religion, ils peuvent croire en ce qu’ils veulent. Ils peuvent déformer et célébrer de cette manière inappropriée. Cela ne nous regarde pas. » Le problème est le mélange [entre musulmans et chrétiens]. Certains musulmans ont commencé à être influencés par cette tradition. Ils se sont mis à participer aux célébrations de Noël et du Nouvel An, en achetant toutes sortes de choses sur les marchés de Noël – des sapins de Noël, des jouets, peu importe. Ils se sont mis à participer à des célébrations tapageuses, éhontées et corrompues, en imitant l’Occident.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV



La source directe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *