Légion d’honneur : Michel Houellebecq dans la promotion du 1er janvier

En 2001, il déclarait que « la religion la plus con, c’est quand même l’Islam. » Quinze ans plus tard, il aurait affirmé vouloir donner une interview pour « appeler à une guerre civile pour éliminer l’Islam de France » et « appeler à voter Marine Le Pen. » Provoc ou véritable islamophobe, Michel Houellebecq ?

Dernière sortie en date : en octobre dernier, Michel Houellebecq déclarait que, « du temps où l’islam était caché, où c’était l’Islam des caves, tout allait bien. Maintenant, ils posent problème. Ça, c’est parce qu’on leur a dit qu’ils pouvaient être visibles. Pour régler ça, il vaudrait mieux que la religion catholique reprenne le dessus. »

L’auteur de « Soumission », roman dans lequel il imagine un Frère musulman remporter l’élection présidentielle française, a toujours choqué, avec des prises de position tranchées sur l’Islam. Houllebecq se prétend même « probablement » islamophobe, notamment parce qu’il a « peur du terrorisme. »

Et pourtant… Ce 1er janvier, comme les joueurs de l’équipe de France, l’écrivain a reçu des mains d’Emmanuel Macron la Légion d’honneur. L’écrivain connaît bien le président : alors que ce dernier était ministre de l’Economie, il avait déjà longuement parlé avec l’écrivain de religion. Alors qu’il a promis de s’atteler à une réforme du culte musulman en 2019, c’est un drôle de message que le chef de l’Etat envoie.





La source directe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *